Vivre alignée avec tes valeurs : #1 Et ta consommation de livres ?

Tu veux être tenu au courant des derniers articles, des vidéos et des "bonus" que j'offre à mes abonnées ? Abonnez-toi l'infolettre du site !!!


Être heureux, c’est aussi vivre alignée. Mais ça veut dire quoi au juste ? Et bien, c’est vivre en cohérence avec nos valeurs. Et quand cela arrive, une part de ton mal-être s’estompe. Car tu n’as plus à essayer de jouer un rôle ou de te mentir à toi-même pour faire « comme tout le monde ». Fini le regard d’autrui sur tes choix, tu assumes tes choix.

Hors j’ai constaté dans ma vie et dans celles de mes proches, que nos actes ne sont pas toujours conformes à nos idéaux. Prenons l’exemple de la protection de l’environnement. Si les reportages à la télévision, les articles de presse et même des scènes de notre quotidien nous indignent, nous ne passons pas forcément à l’acte. Parce qu’il y a tellement de problème, que nous ne savons bien souvent pas par où commencer. Nous avons aussi peur du regard des autres sur les modifications que nous pourrions mettre en œuvre. Par exemple, le regard de dégoût devant des toilettes sèches avec la question récurrente : « Mais, c’est hygiénique au moins ? Ça pue pas dans ta maison ? ». Changer revient parfois à s’éloigner du « modèle » de consommation plébiscité par les médias. Par exemple, arrêter de regarder la télévison. Beaucoup critiquent ce média, mais peu de personnes passent à l’acte en cessant de le regarder. Car beaucoup pensent encore que la télévision est un signe de « modernité », ne pas en avoir signifie ne pas être informé de ce qui se passe dans le monde et donc vivre en marge. Pourtant, avec tous les médias qui existent aujourd’hui, il n’a jamais été aussi facile d’abandonner la petite lucarne, pour sélectionner des sources plus pertinentes et moins anxiogènes. Ne pas regarder et/ou avoir de télévision ne signifie plus « être arriéré ».

Si je vous parle de ça, c’est parce que je l’expérimente encore. Je suis loin d’avoir aligné mon mode de vie avec mes valeurs. Mais j’y travaille. Parfois, c’est aux résistances de mon conjoint que je me heurte, à mes limites physiques ou encore financières. Et c’est parce que je suis en plein dedans, que je peux vous parler des difficultés à s’y mettre, mais aussi du plaisir de réussir à avancer petit à petit dans la bonne direction.

Ma question du moment est…

Comment ne plus recourir à un géant américain de la vente en ligne de biens culturels, en particulier les livres, qui fonctionne avec des entrepôts démesurés et des préparateurs de commandes sous pression ? Son nom commence par un A….

Et bien c’est simple. Il suffit de :

  • revenir vers les bibliothèques/médiathèques locales,
  • acheter dans les librairies locales tenues par des gens passionnés
  • acheter de livres d’occasions dans les enseignes de rachat/vente de ce type de produit,
  • revendre ou donner les livres en bon état dont nous n’avons plus l’usage.

Aujourd’hui, je vous propose une liste non-exhaustive de boutique de ventes de livres d’occasions françaises, implantées dans nos régions.

librairie-en-ligne.gibertjeune.fr
label-emmaus.co/fr/, la boutique en ligne des Emmaüs de France,
livrenpoche.com
lacavernedesarah.com
quaideslivres.fr
recyclivre.com

Et enfin un moteurs de recherche des Librairies indépendantes pour acheter local dans des entreprises à taille humaine !
– librairiesindependantes.com

Voilà comment passer concrètement à l’action en soutenant le commerce locale, des entreprises à taille humaine et en favorisant la seconde vie des livres, plutot que de les jeter ! Et même la solidarité dans certains cas, je pense Emmaüs et Recyclivre.

 

S'abonner à l'infolettre

Cet article t'a plu ? Tu veux être tenu au courant des derniers articles, des vidéos et des "bonus" que j'offre à mes abonnées pour qu'elles puissent impacter leur vie positivement. Abonnez-toi à la chaine Youtube ou bien à l'infolettre du site (ou les deux :p)

Vos commentaires

Vous pouvez poster ci-dessous vos remarques, vos questions ou votre témoignage concernant ce sujet.

%d blogueurs aiment cette page :