Une spiritualité qui intègre le corps, le désir et la sensualité dans sa pratique

Tu veux être tenu au courant des derniers articles, des vidéos et des "bonus" que j'offre à mes abonnées ? Abonnez-toi l'infolettre du site !!!


Un jour, j’ai voulu en savoir plus sur le Tantra. Les rares sites, que je voyais sur le sujet, me renvoyaient l’image d’une technique de sexualité sacré. Je sentais que cela ne se limitait pas à ça. Finalement, un peu par hasard j’ai fais l’acquisition du livre Tantra, la dimension de l’érotisme sacrée de Daniel Odier. Je n’ai pas été déçue.

Dans ce livre, Daniel Odier nous raconte son initiation au tantrisme shivaïte auprès d’une tantrika, une femme yogin qui se fait appeler « Devi» et vit en ermite dans l’Himalaya. Le récit commence par le parcours spirituel de Daniel qui l’amène de l’Europe en Inde. Alors qu’il cherche en vain à rencontrer un maître du tantrisme, un jour il s’arrête dans un petit village. Désespéré de voir ses prospections infructueuses, il pose ses bagages pour quelques temps. Il discute et se lie d’amitié avec un gamin du village. Un jour, qu’il remonte la rivière toute proche, il découvre une cascade près de laquelle il découvre le campement de ce qui lui semble être un ermite. De retour au village, il fait part à l’enfant de sa découverte. Celui-ci lui apprends que c’est une femme yogin, qui vit là-bas et lui raconte une histoire effrayante pour le dissuader de retourner là-bas. Malgré tout, Daniel y retourne et réfléchis à un moyen d’entrer en contact avec cette tantrika. Ce n’est pas simple car la tantrika teste sa motivation et ne le laissera pas approcher facilement. Avec les conseils de l’enfant, il y parvient et est admis à suivre l’enseignement de Devi. Il quitte le village et emporte avec lui de quoi camper auprès d’elle pour une longue période.

Devi, la tantrika

Maître spirituel, sans être un gourou dans le sens pessimiste et manipulateur du terme, Devi traite son élève avec respect et ne se place pas au-dessus de lui. Elle le guide et adapte son enseignement à lui. Elle dit :

« Dans le tantrisme, fondamentalement il n’y a pas de temple, pas de dieu, pas de dogme, pas de croyances, il n’y a qu’un immense cordon ombilicale qui relie chaque être et chaque chose au divin. »

Son enseignement, c’est vivre en pleine conscience. Loin d’être un gourou dans le sens péjoratif, cherchant la soumission à son enseignement et à garder ses élèves auprès d’elle, elle encourage au contraire ceux-ci à devenir autonomes. Elle apprends à Daniel à toucher les 36 tattvas ou catégorie de l’univers, parmi lesquels nous trouvons la terre, l’eau, le feu, l’air, l’éther, mais aussi les sens (vue, gout, odorat, toucher, les organes de l’action, de la pensée ou encore la conscience, ainsi que le couple divin Shiva et Shakti. Il s’agit non de renier la réalité ou de s’en extraire, mais au contraire de vivre pleinement en ce monde, ce qui signifie aussi par notre corps, les sens et la sexualité qui n’est pas dans ce cadre dénigrée. Toute expérience du quotidien (manger, boire, dormir, marcher…etc), même la plus anodine, devient l’occasion de se sentir lié au divin, d’être en pleine conscience. Cette spiritualité est sensuelle, car elle n’exclue ou ne condamne pas les sens, le désir ou la sexualité dans sa pratique. C’est peut-être ce qui a concouru à en donner en occident, à l’époque de Mai 68, une image de pratique orientée « sexualité sacrée » ou « érotisme sacré », pourtant c’est bien plus que cela.

Une spiritualité qui fait honneur aux femmes

Le tantrisme Shivaïte est aussi une spiritualité où le divin au féminin occupe une place importante et respectable. Les femmes y sont des grands maîtres spirituels, reconnues et respectées, et elles ne doivent rien aux hommes. Elles sont traitées à égales, voire même envisagées comme plus aptes qu’eux dans le domaine de la spiritualité. Elle sont perçues comme des initiatrices à l’image de Shakti. Le tantra est présentée par l’auteur, comme une voie qui conduit vers la liberté d’être.

S'abonner à l'infolettre

Cet article t'a plu ? Tu veux être tenu au courant des derniers articles, des vidéos et des "bonus" que j'offre à mes abonnées pour qu'elles puissent impacter leur vie positivement. Abonnez-toi à la chaine Youtube ou bien à l'infolettre du site (ou les deux :p)

Vos commentaires

Vous pouvez poster ci-dessous vos remarques, vos questions ou votre témoignage concernant ce sujet.

%d blogueurs aiment cette page :