La procrastination : 5 façons d’en venir à bout

La procrastination est un mot, qui accroche. Je vous l’accorde, il n’est pas facile à prononcer. C’est surtout une attitude, qui consiste à remettre à plus tard une tâche pour se consacrer à une autre. Ma spécialité dans ce domaine, c’est le repassage. J’ai toujours de bonnes raisons pour laisser ma pile de linges de côté, reporter, reporter et encore reporter … jusqu’au moment où elle atteint presque le plafond. Nous avons tous, à un moment donné, eu envie de nous laisser aller et de ne pas faire ce qui doit être fait. Nous remettons à demain pour échapper à une contrainte. Certes, mettre de côté une corvée pour prendre du temps pour soi, n’est en rien une faute. Au contraire ! Mais, si cela devient systématique et une source de conflit (avec les autres, comme soi-même), il est nécessaire de se poser des questions.

J’ai trouvé plusieurs causes possibles à cette attitude, assimilée parfois à du laisser-aller ou de la fainéantise :

Un manque d’enthousiasme passagé, ça peut arriver. Il est difficile d’avoir la pêche tout le temps. L’essentiel, c’est que cela ne dure pas, sinon il y a peut-être une dépression qui couve.

Un manque d’organisation ou une tendance à « se noyer dans un verre d’eau ».. C’est à dire se perdre dans un trop plein d’activités en se sachant pas hiérarchiser ses priorités.

Une faible estime de soi, un manque de confiance en soi. Par peur de ne pas être à la hauteur d’une tâche, du regard des autres ou d’échouer (j’y arriverais pas, je suis trop nul(le)…), nous pouvons être amenés à reporter une tâche pour ne pas s’y confronter.

Une quête de perfectionnisme, c’est à dire croire que l’on croit devoir accomplir une tâche le plus parfaitement possible. Hors cet objectif est inatteignable. Il va créer du stress et pousser le/la perfectionniste à se trouver des excuses (il me faut du temps, je n’ai pas le bon matériel, ce n’est pas le bon moment …etc) pour ne pas ressentir cette pression.

1. Diviser votre tâche principale en plusieurs plus petites

Où l’art de gravir la montagne de linge en commençant par les petites collines de chaussettes. Une tâche peut sembler rebutante, car elle est longue ou demande beaucoup de temps. La solution est de la subdiviser en sous-tâches. C’est un peu comme si vous aviez une grosse montagne à gravir. Au lieu de vouloir tout escalader d’un coup, faites plusieurs petites montées par palier avec des pauses. Par exemple pour mon repassage qui s’accumule, je fais d’abord du tri. Je sépare ce qui a réellement besoin d’être repassé de ce qui n’a pas besoin. Je range alors tout ça direct dans l’armoire. Là, mon tas diminue. Il fait moins peur. Ensuite, je trie par type de vêtements à repasser. Je fais une pile d’un type un jour, une autre pile un autre jour …etc. Mais surtout, je ne me mets pas à vouloir tout faire d’un coup, car c’est vraiment trop rebutant.

2. Faire des listes

Où l’art de hiérarchiser ses priorités … Faites la liste sur un bloc-note de ce que vous avez à faire. Puis triez les tâches par ordre de priorités avec leur échéances. Commencez par le plus urgent et rayer dès que c’est fait. Panachez tâches pénibles et tâches plus agréables. En fin de journée admirez tout ce qui est rayé. Le fait de voir votre liste diminuer au fur et à mesure entraîne un sentiment de satisfaction et de fierté. Vous pourrez dire : « Wouaa j’ai fais tout ça. » Et je vous parie qu’en plus vous constaterez qu’il vous reste du temps libre pour faire ce que vous voulez.

3. Offrez-vous une récompense

Où le système de la carotte pour faire avancer l’âne … Vous avez un truc vraiment pénible à faire. trouvez vous une récompense, un petit plaisir à vous offrir une fois que vous aurez fini et uniquement lorsque vous aurez fini.

4. La perfection n’est pas le bonheur

Comprenez qu’il n’existe pas de perfectionniste heureux … Si vous êtes du genre à procrastiner par peur de l’échec. Par exemple, ne pas se lancer dans un projet par peur d’échouer, parce qu’on se sent pas près, pas au point, pas assez formé ou expérimenté. Il est temps pour vous d’apprendre que la perfection ne rend pas heureux. Dans vos tâches cherchez à faire de votre mieux au lieu de courir après la perfection. Car de toute façon, la perfection n’existe pas. Vous êtes donc entrain de chercher à atteindre une illusion. Pourquoi vous rendre malheureux pour une illusion ? Recherchez plutôt l’excellence. Qu’est ce que l’excellence ? C’est donner le meilleur de soi-même pour réaliser une chose tout en étant conscient de ses limites, de ses erreurs et en acceptant de se corriger à chaque expérience. Vous n’avez pas réussi à la perfection votre gratin pour le repas de ce soir. Et alors ? Cela arrive même à des grands chefs. Tirez en les conclusions qui s’imposent. Observez ce qui n’a pas été et la prochaine fois essayez de corriger le tir. C’est en faisant des erreurs qu’on apprend.

5. Passez à l’action, c’est galvanisant !

Et oui, quand nous commençons à faire les choses dans l’instant ou sans attendre longtemps, un cercle vertueux s’enclenche. Si, si…. je vous jure ! Plus tu agis, plus tu es satisfait de l’avoir fait et plus tu agiras pour ressentir ce sentiment de satisfaction. Car la procrasqtination, bien souvent, ça amène plutôt un sentiment de mal-être. Enfin, moi, ça m’aide pas à me sentir bien. Je culpabilise. J’accumule les tâches. Bref, c’est le bazar. Finalement le temps que je pensais avoir gagné en remettant à plus tard est gâché. Alors que lorsque que je fais les choses dans les temps, je peux profiter du temps libérée, l’esprit léger. Il ne reste pas de choses à faire ou à penser. J’ai allégé ma charge mentale. Je suis disponible pour ce qui me plait et me fait plaisir, physiquement mais aussi mentalement.

Et vous, procrastinez-vous ? Et sur quelles activités ? 

 

Cadeau gratuit ebook

Si tu es nouveau/nouvelle ici, tu voudras sans doute découvrir les points importants pour débuter tes premiers pas sur la route de ton bonheur ? Il suffit pour ça de t'abonner à l'infolettre, tu recevras gratuitement en cadeau mon ebook ! Merci de ta lecture et à bientôt ! M'abonner et bénéficier de l'ebook offert, maintenant !


Pose tes questions ou laisse un commentaire.

(Les commentaires sont modérés avant validation et publication.)