Comprendre ta timidité pour mieux lui faire face

Tu veux être tenu au courant des derniers articles, des vidéos et des "bonus" que j'offre à mes abonnées ? Abonnez-toi l'infolettre du site !!!


J’ai été très longtemps timide. Et je sais combien c’est handicapant. Combien c’est pesant de ne pas oser prendre la parole pour défendre ton opinion, de ne pas oser prendre le téléphone pour demander un service, de ne pas trouver tes mots avec une personne qui te plaît, de se sentir gauche quand tu approches un groupe ou de se taire par peur de dire des bêtises. Si j’en parle aujourd’hui, c’est par expérience.

Qu’est-ce que la timidité ?

C’est en faite une peur du jugement des autres et qui génère une forme d’anxiété dans tes interactions sociales. C’est une crainte de ce que les autres vont penser de toi. Tu as peur qu’ils évaluent ce que tu dis, fais ou aime pour avoir si ils peuvent t’intégrer à leurs cercle de proches ou pas. Il y a là-dedans de la peur du rejet et une envie d’être accepter. Ce qui est tout à fait compréhensible. Nous voulons tous être aimés. La timidité peut aussi se manifester à l’école quant tu as peur de donner une mauvaise réponse devant les autres ou sur ton lieu de travail pendant une réunion où tu n’oses pas proposer tes idées et les défendre. Ceci parce que tu as peur d’échouer et que cet échec donne de toi une image de perdante ou d’incompétente. Enfin, elle apparaît aussi au sein de tes relations sociales, quand tu n’oses pas parler de toi. Tu te tais en laissant parler les autres, car ils semblent plus intéressant, mieux que toi, plus drôle, etc.

Mieux comprendre ta timidité

Qu’est-ce qu’il ressort de tout ça, si tu t’observes dans ces situations ?

  • La peur, qui te retiens dans tes passages à l’actions.
  • L’envie d’être apprécié et accepté pour ce que tu es, besoin de reconnaissance et d’amour.
  • La croyance que tu es moins « bien » que les autres, donc un manque de confiance en toi.
  • La croyance que ce que tu penses, tes idées, ce que tu fais à moins de valeur, donc de la dévalorisation de tes aptitudes.

En comprenant mieux ta timidité, tu peux dégager des axes sur lesquels travailler, pour qu’elle ne soit plus un handicap. Tu dégages quelles sont tes croyances limitantes.

Le cercle vertueux de l’action pour vaincre ta timidité

Prenons l’exemple de la peur, une de mes mentors dans la vie m’a dit une chose, que j’ai appliqué et qui m’a beaucoup servi : « Si tu as peur, vas-y ! ». Effectivement au début, c’est pas facile à appliquer.

La peur te donne plutôt envie de fuir la situation ou de l’éviter. Mais en faite, ces deux tactiques ne t’aident en rien. Au contraire, elles alimentent ton manque de confiance en toi et font donc grandir tes peurs. C’est un cercle vicieux. Moins tu agis pour défier tes peurs et plus elles s’enracinent. Et plus elles s’enracinent moins c’est facile de les défier, etc.

Alors il faut commencer un jour, poser la première action qui déclenchera le cercle vertueux du changement ! Commence par quelques chose qui te semble difficile, mais accessible. Puis plus tu te sens en confiance grâce à ces actions, plus tu vas augmenter la difficulté et passer à des actions qui te challengent un peu plus.

L’action va te donner de l’expérience pour enrichir ta confiance en toi. Elle va te montrer que tes peurs étaient souvent infondées. C’est à dire que tu vas te rendre compte que les gens ne se moquent pas forcément de toi, ni te rejettent parce que tu n’es pas parfait.

Au début tu peux prendre la parole pour t’exercer à dire des choses simples, comme juste dire « bonjour, aurevoir et bonne journée » aux commerçants que tu fréquentes. Plus tu t’y entraineras avec le souris, plus ça devient facile et plus tu peux allonger la conversion avec un « comment ça va aujourd’hui ?» ou « quel beau temps vous ne trouvez pas ? ». N’aie pas peur de sortir des banalités, c’est petits trucs anodins sont finalement bien pratique pour s’exercer et passer ensuite à des échanges plus profonds. Intéresses-toi aux gens et ils s’intéresseront à toi.

Besoin d’autres conseils, de soutien et d’idées ?

J’espère que ces conseils pourront t’aider à faire les premiers pas et je t’invite à me suivre aussi sur Youtube, Instagram ou via l’Infolettre pour bénéficier d’autres conseils sur la timidité ou pour changer de vie !

S'abonner à l'infolettre

Cet article t'a plu ? Tu veux être tenu au courant des derniers articles, des vidéos et des "bonus" que j'offre à mes abonnées pour qu'elles puissent impacter leur vie positivement. Abonnez-toi à la chaine Youtube ou bien à l'infolettre du site (ou les deux :p)

Vos commentaires

Vous pouvez poster ci-dessous vos remarques, vos questions ou votre témoignage concernant ce sujet.

%d blogueurs aiment cette page :