5 astuces pour chasser les pensées négatives

« Je suis nulle. C’est pas pour moi. J’y arriverais jamais. Il m’écoutera pas. C’est perdu d’avance… »
Tu as sûrement vécu ce type d’expérience. C’est à dire un flot de pensées négatives, qui vient te saper le morale et freiner tes actions. En effet, il arrive parfois que notre pire ennemi, en ce qui concerne la réalisation de nos aspirations, soit nous-même.

Ta critique intérieure est une colporteuse de négativité, une petite voix malfaisante, qui se manifeste à l’arrière plan de ton esprit. Elle prend la forme des pensées autocritiques, des croyances limitantes, des remises en question de tes capacités ou de tes motivations. C’est l’une des plus grandes menaces, qui pèse sur ta confiance en toi. Il arrive souvent d’ailleurs, que tu n’en sois même pas consciente, n’est-ce pas ? Cela se fait tout seul. Presque un automatisme.

chasser les pensées négativesObserver et éliminer tes pensées négatives

Alors, je te propose une chose. Prends le temps, les prochains jours, d’écouter ton dialogue intérieur. Puis imagines si un ou une amie te parlait constamment de cette façon agressive et dévalorisante. Est-ce que tu l’accepterais ? Probablement que non. Alors réfléchissons ensemble à quelques solutions inspirées de techniques de développement personnel pour y remédier.

1. Identifie l’ennemi !

C’est à dire, dans un premier temps exerce-toi à reconnaître tes pensées négatives. Essaie de surprendre ta petite voix en flagrant délit de dénigrement. Notes ce qu’elle te dit et dans quelles circonstances (lieux, personnes, actions…).

2. Canalise ta tendance à te faire des film ou à faire de l’overthinking !

Ne ressasse pas indéfiniment les événements passés ou futurs dans ta tête avec des scénarios multiples, à l’aide de « si ». Et évite surtout les scénarios négatifs, parce qu’ils sapent ta confiance en toi. Et ils te conduisent parfois à manquer de belles opportunités.

3. Déstabilise ta critique intérieure

Lorsqu’une pensée négative fait surface, demande-toi : Y-a-t-il des arguments solides pour étayer cet avis ? Est-ce basé sur l’opinion d’un proche, que j’ai adopté sans le remettre en question ?

4. La visualisation pour désarmer la voix de l’auto-sabotage.

Visualise ta pensée critique sous la forme d’un personnage drôle ou grotesque. Par exemple, ce peut-être un personnage avec une voix suraigu comme si il avait aspiré l’hélium d’un ballon. Tu sais cette voix de dessin animé, qui fait rire. Ridiculiser ta critique intérieure concoure à la désarmer et à la rendre petit à petit inopérante. Tu peux aussi l’imaginer sous forme d’un personnage, qui diminue de plus en plus, jusqu’à n’être plus qu’un petit point insignifiant à peine audible et qui disparait. La visionner en noir et blanc au lieu de en couleur aide aussi à amoindrir sa force.

5. Entoure-toi de gens positifs et bienveillants

Il paraît que nous sommes la moyenne des 6 personnes, que nous fréquentons le plus. Ce qui signifie que plus ton entourage est de nature positive, plus son influence sur toi sera valorisante et épanouissante. Plus ton cercle de proches est composé de gens négatifs, des râleurs, des jamais contents, des déprimés, des peureux et des critiques, plus ton état d’esprit sera négatif. Ces personnes sont tellement habituées à vivre de cette manière, qu’ils ne réalisent peut-être même pas à quel point ils le sont. Cependant, sans le vouloir, ils t’épuisent physiquement, émotionnellement et influencent tes croyances sur le monde, toi et tes capacités à réussir, changer de vie, vivre heureuse, trouver le bonheur, etc.

A lire aussi :
Quand la peur mine notre confiance en soi 
Le lâcher prise

 

Cadeau gratuit ebook

Si tu es nouveau/nouvelle ici, tu voudras sans doute découvrir les points importants pour débuter tes premiers pas sur la route de ton bonheur ? Il suffit pour ça de t'abonner à l'infolettre, tu recevras gratuitement en cadeau mon ebook ! Merci de ta lecture et à bientôt ! M'abonner et bénéficier de l'ebook offert, maintenant !

3 commentaires pour “5 astuces pour chasser les pensées négatives”

  1. Valérie, le 7 avril, 2018 à 22 h 15 min Said:

    Intéressant, j’ai essayé certains trucs. Y’en a qui marche d’autres moins. Pourquoi a ton avis ? Y’a tellement blog en développement personnel, que c’est dur de trouver sa réponse.

  2. Natacha, le 10 avril, 2018 à 20 h 12 min Said:

    Parce que chaque personne est différente et que cela dépend de ton contexte, de comment dans ton histoire de vie certains réflexes, certains automatisme ou habitudes ce sont mis en place… dans quelles circonstances…

    En même temps lire les conseils sur un blog, ça remplace difficilement un accompagnement personnalisé ou le coach de vie peut cerner mieux ton environnement, tes attentes et ce qui se passe chez toi. Si tu ne peux pas être accompagné, le truc c’est d’essayer jusqu’à trouver l’astuce ou la méthode qui te convient.

    Expérimenter et passer à l’action ont toujours été des bons moyens de trouver des réponses, qu’on soit seul ou accompagné par un coach, un thérapeute dans une démarche de changement de vie.
    Je te souhaite une bonne journée 😉

  3. Fred, le 28 juin, 2018 à 21 h 23 min Said:

    Merci bonne article. Je suis justement dans une démarche pour dépasser mes blocages et moins me lamenter sur ce qui m’arrive, diminuer mes pensées négatives,arrêter de me plaindre. Parait que je suis râleur et pessimiste. Au début j’y croyais pas… bah ils exagèrent les autres et puis en m’observant j’ai constaté que nan. C’est un changement sur le long terme. Y’a des semaines j’arrive à bien gérer et puis je me repose sur ma victoire et hop… les mauvaises habitudes reviennent. C’est pas forcément facile, mais si on s’accroche sur le long terme, on peut changer sa vie et diminuer ses pensées négatives, celles qui t’empêchent de vivre heureux. Après bon… il en reste toujours un peti peu, c normal. Mais ça les ramène à un niveau plus gérable.
    Merci Natacha pour tes conseils !


Pose tes questions ou laisse un commentaire.

(Les commentaires sont modérés avant validation et publication.)