A propos


Il était une fois une jeune fille, qui naquit et grandit en Vendée. Durant son enfance, elle dessina beaucoup, beaucoup, beaucoup… et explorait la nature avec bonheur. Elle était de nature créative certes. Mais son besoin insatiable de noircir des pages venaient aussi du fait, que le dessin compensait sa timidité. Mais cela, elle le comprit plus tard…

Adolescente, elle écrivit aussi beaucoup… dans son journal ou des histoires et des romans sur de grands cahiers, qu’elle partageait avec ses amies. Elles donnaient même un rôle à celles-ci dans ses scénarios.

Devenue adulte, elle réussit à apprivoiser sa timidité, grâce à des techniques de développement personnel. Elle parvint à mieux s’exprimer par la parole avec plus de confiance et de passion. Elle conserva de toutes ses expériences un tempérament fondamentalement créatif, pouvant s’exprimer via différents médias (graphisme, écriture, webdesign, land art, photo amateur, vidéo blog, médias sociaux…).

Cette histoire, c’est la mienne…

Quand un soucis de santé te pousse à changer de vie

Fin 2016, j’ai vécu une expérience difficile… J’ai eu un gros soucis de santé, une hernie discale qui coinçait le nerf sciatique. Impossible de tenir debout pour des gestes simples comme aller au wc ou prendre une douche sans souffrir, malgré les anti-douleurs dont la morphine. J’ai passé presque 3 mois quasi-allongée toute la journée et 1 mois sous morphine avant d’être opérée. J’ai perdu 15 kilos… mais 15 kilos de muscles à cause de ma quasi inactivité. Une fonte musculaire. Au retour de l’hôpital, j’avais autant de force que certaines personnes âgées en maison de retraite. Et j’avais une soif de vivre immense.

J’avais déjà amorcé un peu le changement ces dernières années. J’avais bien travaillé sur ma timidité par exemple. Mais sur pas mal de point, je n’osais toujours pas passer à l’action. Je n’osais pas être authentique, et faisait ce que je croyais qu’on attendait de moi. Être coincée durant de longues semaines au lit à ne pas pouvoir travailler, ni m’occuper de mon fils âgé de 2 ans 1/2… ça m’a fait réfléchir sur mes choix de vie, mes priorités et ce que je voulais pour mon avenir. J’ai vécu des moments très dure de déprime, de larmes, de tristesse, d’impression que ma vie serait peut-être gâchée à tout jamais, de sentiment d’injustice, de découragement et aussi de fort moment d’espoir, sentant que je pouvais tirer une nouvelle force de cette épreuve.

Ne rien regretter !

C’est pourquoi j’ai décidé de concrétiser des idées et des projets, auxquels j’avais renoncé, notamment au travers de ce site. C’est pourquoi depuis son ouverture, il est passé par plusieurs phases en fonction de mes envies, de mes centres d’intérêts, des leçons tirées de ces expériences, de ma santé et de mon temps. J’ai essuyé des échecs, commis des erreurs, appris beaucoup et vécus quelques belles réussites.